A table!!!

cuisine de tous horizons

09 décembre 2009

Gateau aux épices

La recette d'origine que j'ai, parle de pain d'épices rapide...Je me suis laissée dire que pain quand il ya vait des oeufs et du lait, ça ne la faisait pas...
Alors ce sera GATEAU!
DSC_0253
Ingredients:
- 3 oeufs
- 100 g de miel
- 1 cuillère à soupe de chocolat en poudre, de préference pas trop sucré.
- 1 cuillère à soupe de cannelle
- 1 cuillère à soupe de gingembre
- 100g de crème fraiche
- 200g de farine
- 1 sachet de levure
- 1 sachet de sure vanillé
Recette:
Simple...tout mélanger, bien remuer tout ça et mettre dans un plat beurré fariné à four chaud, 180° pendant 30.
Vérifier la cuisson au couteau et si besoin est, recuire 10 minutes de plus...
A manger avec un bon yaourt maison..

Posté par megaptera à 13:16 - gateaux - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Gateau de foies de volailles

Traditionnellement, c'est avec ce plat que j'accompagne les quenelles à la sauce tomates...Bon aujourd'hui je n'ai pas fait les quenelles moi même, trop long mais le gateau...oui...

DSC_0252

Ingredients:

- 150 g de pain
- 300g de foies de volailles
- 100g de persil
- 3 oeufs
- 1 échalotte
- 1 gousse d'ail
- sel poivre...
- lait

Recette:

- Faire tremper le pain dans du lait (juste couvrir le pain avec le lait) et bien écraser ensuite le pain quand il a pompé le lait

- Hacher foies, échalotte, ail et persil. Rajouter le pain et finir de hacher.

- Battre les oeufs et ajouter le reste de la préparation, le sel et le poivre.

- Faire cuire soit au four 30 à 45 minutes à 180 degrés, soit à l'autocuiseur pendant 15 minutes dans un tout feu tout froid (en passant à couvrir avec du papier alu), puis dorer au four.

plus qu'à se régaler avec la sauce tomate...

Posté par megaptera à 13:05 - Ardechoise coeur fidèle... - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Citrouille es tu là?...

Bon ok, je suis en retard pour Halloween, n'empeche qu'on va se régaler autant avec ce gateau à la citrouille pour les f^tes de noel que si c'était un mois plus tot...

Parce que quand même, quand vous l'avez creusé votre citrouille, il faut bien en faire quelque chose de cette chair...il n'y a aucune raison de la passer par la poubelle, ce n'est pas poison...

Alors voila comment on la prépare chez nous...

Ingrédients:

- 300 g de citrouille cuite
- 100g de sucre
- 100 g de beurre
- 100g de farine
- 100g de noix de coco rapée
- 3 oeufs
- 1 sachet de levure
- une pincée de sel

Recette:

Mixer la citrouille avec le beurre fondu, ramolli ou en morceaux.

En parallele, bien mélanger tout le reste des ingrédients.

Rassembler les deux préparations et touiller jusqu'à obtenir une pate homogène. Elle est assez molle voire liquide.

Enfourner dans une four chaud (180 degres) pendant 30 minutes.

Verifier la cuisson avec un couteau, au beoisn remettre à cuire 5 ou 10 minutes de plus...

A manger plutot froid...

DSC_0249

Posté par megaptera à 12:23 - Halloween - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 décembre 2009

Gombos au lait de coco

Voila bien longtemps que je n'étais venue parler nourriture ici...

800px_Gombos

Mais me revoila avec mes petits gombos...ou okras ou encore calalou...José des Jardins de pomone vous expliquera tout sur ce légume fruit exotique...Enfin exotique chez nous en Europe, parce que si vous allez au Moyen orient ou en Asie, il devient alors presque commun...
D'ailleurs c'est dans un magasin du quartier chinois que je les ai trouvé, tout beaux, tout frais...

Voici ma petite recette du jour:

- 500 g de gombos
- 1 bel oignon
- 2 gousses d'ail
- 4 ou 5 cm de racine de gingembre frais ( ou 1 ou 2 cuillère à café de poudre de gingembre)
- 1 cuillère à café de cumin
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de paprika
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre
- 1 cuillère à café de graines de fenouil si vous avez
- 1 boite de tomates concassées (ou 2 ou 3 tomates fraiches selon la saison
- 1 boite de lait de coco (20 ou 25 cl)
- du beurre ou de l'huile

Tout commence par l'épluchage et la coupe des oignons...ne me dites pas que vous avez pleuré, il y a des trucs pour l'éviter.

Une fois les oignons coupés finement, faire de meme avec l'ail.

Laver les gombos, enlever la queue et les couper en gros tronçons (2 cm environ).

Faire chauffer la poele avec la matière grasse de votre choix (aujourd'hui beurre pour moi), mattre les oignons à revenir doucement, puis rajouter l'ail (couper finement ou si vous preferrez passer au presse ail), et la racine de gingembre rapée ou passée au presse ail.

Vous sentez comme ça sent bon?...Attendez la suite...

Rajoutez toutes les épices dans la poele...reprenez votre souffle, ce n'est pas fini...

Mettez les gombos à rissoler quelques minutes puis rajoutez la tomate et quelques minutes après, le lait de coco.

Personnellement, c'est à partir delà que je trouve que l'odeur est la plus enivrante!

Plus qu'à laisser cuire au moins 20 minutes tout doucement, puis de vérifier la cuisson. Les gombos doivent être tendres.

Se servent bien avec du riz, mais chez nous ce soir, ce sera avec des grianes de soja!...

DSC_0255DSC_0256


Posté par megaptera à 14:20 - légumes - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mai 2009

Gelée de faux Acacia ou Robinier. Variante au jus de pommme et de groseilles

DSC_1647_crop_001

Ce que nous appelons communement Acacia, est en fait un faux acacia. Son vrai nom est le robinier...Mais qui est donc le vrai acacia? c'est le mimosa jaune comme on le connait dans la région de Nice...avec ses petits pompons jaunes.
D'où vient la confusion? Aucune idée, mais je suis preneuse de toute explication!

Donc au printemps quand votre robinier faux acacia fait ses belles grappes de fleurs qui sentent si bon, eh bien cueillez en donc et amusez vous à faire des tests de gelée...

Ingrédients:

- 100 g de pétales
- 1 litre d'eau
- 500 à 750 g de sucre
- De l'agar agar  (1 cuillère à café par litre de jus, de préference à diluer dans de l'eau ou du jus froid) ou de la gélatine pour confiture.

On peut aussi utiliser du sucre spécial confiture dans lequel l'agar a deja été ajouté.

DSC_1652_003

Recette:

- Apres avoir cueilli et lavé vos fleurs, séparez les pétales de la partie verte les rattachant aux tiges.
- les mettre dans le litre d'eau et faire cuire à petit bouillon pendant 20 à 30 minutes.
- Filtrez le jus et ajoutez le sucre et la préparation d'agar ou de gélatine et laissez cuire de nouveau 3 ou 4 minutes.
- Mettez en pot tant que c'est chaud, fermez vos pots et retournez les pour chasser l'air. Laisser vos pots posés, le cul en haut le temps que la confiture refroidisse.
- Retournez les pots et laisser reposer quelques jours jusqu'à ce que la gelée ait bien pris.

Et voilà! cette confiture est tres délicate , délicieuse.

Variante au jus de pomme et de groseilles:

Ingrédients:

-Idéalement il faudrait un jus de pomme groseille maison, mais si comme moi vous n'avez pas ça en stock, un litre de jus de fruit du commerce peut faire l'affaire (le plus naturel possible...). On peut le remplacer par un jus de pomme simple ou un jus de coings (pas facile de la faire frais, coings et fleurs d'acacia n'etant pas dispo en même temps...). Bref, il faut un litre de jus!
- 100 g de fleurs d'acacia
- 500 à 750 g de sucre
- De l'agar agar (1 cuillère à café par litre de jus, de préference à diluer dans de l'eau ou du jus froid) ou de la gélatine pour confiture.

DSC_1651_002

Recette:

- Apres avoir cueilli et lavé vos fleurs, séparez les pétales de la partie verte les rattachant aux tiges.
- Faire chauffer le litre de jus avec le sucre et la préparation d'agar ou la gélatine pendant 5 minutes jusqu'à gros bouillon.
- Ajouter les fleurs et laisser bouillir 2 ou 3 minutes.
- Filtrer et mettre en pots, même technique que précedemment.

Le gout est légerement plus prononcé, mais reste trés fin...


Posté par megaptera à 19:45 - Confiture - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2009

Cramaillote de Pissenlit ou confiture de fleurs

pissenli


   Voila une confiture qui ne coute pas chère, enfin elle coute de l'huile de coudes essentiellement....Il faut les ramasser les fleurs de pissenlits...Mais ça vaut la peine, une belle couleur dorée, un gout de miel....un délice...

Ingredients:

- 400 fleurs de pissenlits, ou la moitié d'un sac plastique comme on nous en donnait dans les supermarchés autrefois (fallait pas les jeter! recyclage Messieurs dames!)
- 2 citrons non traités
- 2 oranges non traitées
- Entre 500 et 750g de sucre par litre de jus obtenu, selon que l'on aime la confiture sucrée ou pas.

Recette:

Tout d'abord, par un joli jour de printemps, prendre son panier ou un sac et aller ramasser des fleurs de pissenlits bien ouvertes. Passer vos doigts sous la fleur et tirer, la queue restera sur place, vous n'en avez pas besoin et ça évitera de remplir la poubelle de tiges!

De retour à la maison , laver les fleurs puis couper la partie verte qui tient les pétales. Pas besoin d'enlever tout le vert, la partie la plus grosse suffira.

Les mettre à secher un bon moment. En général, je le laisse toute le nuit.

Brosser et laver citrons et oranges et les couper en fines rondelles. Ils assureront à la fois l'acidité et la teneur en pectine necessaire pour gelifier la confiture. Si apres cuisson la confiture ne gele pas, il se peut qu'il manque du sucre. MAis souvent, il suffit d'attendre quelques jours pour que la gelée prenne bien. Vous pouvez refaire chauffer la confiture en ajoutant du sucre, ou si vous preferez une confiture peu sucrée, ajouter un cuillère à café d'agar agar par litre de jus. De preference, ajouter l'agar à du liquide froid et bien remuer, dans du liquide chaud, il forme une boulette et est difficile à mélanger.

Mettre les fleurs, les rondelles et 2 litres d'eau à chauffer une grosse heure à petit bouillon. Filtrer le jus obtenu en pressant bien les fleurs.

Ajouter le sucre nécessaire pour la quantité de jus obtenu (500 à 750 g de sucre pour 1l de jus). Perso je prefere du sucre brun.

Refaire cuire une 40 aine de minutes en écumant la mousse si besoin est.

Mettre en pot  (à chaud ou autre technique avec papier et alcool ou steriliser) et se régaler avec du pain frais ou dans les yaourts.

DSC_1750

Posté par megaptera à 11:57 - Confiture - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2009

Yaourts maison sans yaourtiere

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait mes propres yaourts maison, je suis donc allée flâner sur le net, voir quelques publi à ce sujet.

 

Et je suis tombée sur un article qui parlait de l’étape ou on chauffe le lait , et du fait que tous les types de lait ne demandent pas la même préparation…Jusqu’à présent, j’avais suivi les recettes ou on fait bouillir le lait avant de l’utiliser. Or cet article affirme que pour le lait UHT, pas besoin de cette étape…

En réfléchissant 2 minutes, je me dis que le fait de faire bouillir le lait doit servir à tuer les bactéries pathogènes et que le lait UHT, ben normalement, c’est déjà fait….Alors changeons de recette…

 

J’ai donc décidé d’essayer une méthode intermédiaire à celles proposées, j’ai simplement fait chauffer mon lait à la fameuse température où quand on trempe le doigt, et bien c’est agréablement chaud ; parce que je n’ai pas de thermomètre ….

Pour épaissir le yaourt, j’ai un autre truc que celui du lait en poudre qui n’a pas mis les pieds chez moi depuis une bonne quinzaine d’année…un peu trop de choses autres que du lait la dedans, plus un principe de fabrication qui ne me plait guère…

Bref, mon truc à moi c’est l’agar agar, de la gélatine issue des algues. Je la trouve en général dans les magasins asiatiques. Et je m’en sers pour épaissir les préparations à base de lait et œufs quand je n’ai pas la quantité voulue, ou pour les confitures. Petite remarque, il faut faire fondre l’agar dans du liquide froid sinon il cuit tout de suite et forme des boulettes. Dans un peu d’eau ou de lait froid, il se mélange bien et je peux ensuite le verser dans un liquide chaud.

 

Ingrédients :

 

- 1 litre de lait entier ou demi écrémé ; pas de lait écrémé ( manque de ferments lactiques j’imagine)

- 1 pot de yaourt au lait entier si possible, au bifidus ou à la grecque (toujours ces fameux ferments lactiques)

- 1cuillère à café d’agar agar.

 

Recette

 

Pour aujourd’hui j’ai testé la technique de chauffer le lait UHT entier aux alentours de 40 degrés (dixit mon doigt !)

- J’ai fouetté mon yaourt auquel j’ai ajouté l’agar agar. De nouveau, j’ai bien fouetté, l’agar ayant tendance à s’agglutiner.

- Puis j’ai mélangé yaourt agar et lait, bien mélangé et mis dans de grands pots à confiture.

- Dans mon autocuiseur, j’avais fait chauffer de l’eau à 40 degrés environ (dixit encore mon doigt ! 45 degrés étant la température au delà de laquelle ces fameux ferments lactiques perdent de leur efficacité…)

- J’ai donc mis mes pots dans l’autocuiseur hors du feu en faisant attention de ne pas faire rentrer l’eau dans les pots. Le niveau monte très vite !

- J’ai fermé mon autocuiseur, l’ai mis dans un coin et pour l’instant j’attends…au moins 6h avant de jeter un coup d’œil…et de vous dire si ma trouvaille du jour est bonne !

 

Et en attendant de vous mettre des photos, voici un site pour décliner les yaourts à l'infini:

la yaourtiere de Samania

Culino tests

DSC_0318DSC_0319DSC_0320

Posté par megaptera à 12:34 - Mes trucs - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2009

Quels poissons manger...

En attendant que nous soyons tous végétariens et que la production de soja envahisse le monde et produise la prochaine catastrophe écologique, on peut essayer de consommer différemment...C'est bien dit hein...mais comment on fait pour savoir nous?
Et bien parfois, par des sauts de puces d'un site à un autre, on tombe sur une info comme celle de pour une peche durable qui donne une idée de ce qu'on pourrait choisir de consommer....

Ils proposent trois catégories; à privilegier, à consommer avec modération; à éviter...vous en faites ce que vous voulez....

Guide_des_poisssons plus il ya de ssss et plus ça nage vite....

Posté par megaptera à 12:53 - consommer intelligent - Commentaires [0] - Permalien [#]

Brandade de poisson blanc

On connait bien la brandade de morue, mais la morue n'est pas facile à trouver, une espèce à éviter à cause de la chute des stocks et en plus un peu longue à préparer!

Saviez vous qu'en termes de gastronomie « cabillaud » s'emploie pour désigner le poisson frais ou surgelé par opposition à « morue » qui s'applique au poisson séché et salé alors qu'en matière de pêche, le nom « cabillaud » peut être réservé aux morues d'âge mûr, alors que le terme « morue » est employé de préférence pour les individus juvéniles?
Enfin, morue ou cabillaud, c'est le même poisson ( presque puisqu'il existe plusieurs espèces de morues:---
Morue de l'Atlantique  Gadus morhua, Morue du Pacifique Gadus macrocephalus, Morue du Groenland  Gadus ogac).

                DSC_0351

Ingrédients:

- 1 kilo de pommes de terre à purée
- 500 g ou plus de poisson blanc ( cabillaud, bar d'élevage, lieu noir...)
- yaourt
- sel poivre
- ail
- persil
- piment pour ceux qui aiment

Recette:

- Faire cuire les patates pour en faire une purée. Personnellement, je les fais à la vapeur puis je les écrase mais vous pouvez tout aussi bien les faire cuire dans une mélange d'eau et de lait, c'est selon vos gouts.

- Faire cuire le poisson soit à la vapeur soir dans l'eau. Perso c'est vapeur, il garde toutes ces bonnes qualités et ne perd rien dans l'eau qui par dans l'évier!

- Effriter le poisson en petits morceaux, et le mélanger à la purée de patates.

- Ajouter sel, poivre, ail pressé, un gros pot de yaourt ( voire 2 selon la taille de vos yaourts), le piment (léger) et le persil.

- Mélanger le tout et passer 20 minutes au four à 180 degres pour faire dorer. Vous pouvez même rajouter du gruyère ou de la mozzarella sur le dessus...

    cabillaud JCS_Gadus_morhua_22327

                        Cabillaud , Morue

                      bars_ bars

                                               Bars

                                  lieu_noir

                                          lieu noir ou colin

 

Posté par megaptera à 11:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Vinaigrette

Des recettes il y a en a autant que votre imagination vous le permet...

Voici quelques unes de celles que j'utilise le plus.

Vinaigrette classique:

- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 2 cuillères à soupe d'huile de mais ou tournesol ou autre huile au gout assez doux.
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de poivre.

Il vaut mieux commencer par mélanger la cuillère de moutarde à celle de vinaigre, bien remuer puis ajouter petit à petit l'huile, en mélangeant bien et rajouter l'eau pour finir de lier la vinaigrette

Voila pour la base, après, on peut rajouter de l'ail, des herbes de provence, des herbes fraiches, du curry, du ketchup, des graines de lin, de tournesol, de pavot, des petits bouts d'oignons ou de poivrons ....

On peut aussi remplacer (ou  combiner!) la moutarde par du pesto , de la tapenade, un jaune d'oeuf cuit...
et le vinaigre de vin par du vinaigre balsamique, de cidre....

Variante provençale:

- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de poivre.

Un vrai régal avec la salade verte et les tomates, avec quelques feuilles de basilic....

Petits trucs:

si vous aimez la vinaigrette épaisse, remplacez la cuillère d'eau par une d'huile ou bien rajoutez de l'huile de pépin de raisin, elle épaissit bien.

Si vos ingrédients ne se mélangent pas bien (cela arrive souvent quand ils ne sont pas tous à la même température), ajoutez une goutte d'eau, ça facilite l'émulsion!

Si vous aimez la vinaigrette liquide, rajoutez un peu plus d'eau, mais déjà avec cette recette la, elle est légère...

Si vous mettez du thon à l'huile en boite dans votre salade, mettez cette huile à la place de l'huile de tournesol par exemple.

Pour des salades de pates, riz, blé...pensez que ces aliments vont pomper la sauce. Si vous aimez cette texture imbibée, pensez à mettre la vinaigrette à l'avance et en quantité légèrement supérieure à ce que vous mettriez pour de la salade verte ou des tomates qui elles, au contraire vont allonger la sauce avec leur jus (d'ailleurs n'hésitez pas à saucer le plat à la fin...).

Posté par megaptera à 10:48 - Mes trucs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :